FR  EN



Taille:

Chauffage urbain

Parole d'élu

Jeannine Crozet, maire d'Usson-en-Forez (2001-2008)

"Dans une logique de maîtrise des dépenses énergétiques et de valorisation du bois-énergie (déchets de bois), la commune d'Usson-en-Forez a rejoint les autres communes de la Loire qui ont réalisé un réseau de chaleur. Cet investissement répond au concept de développement durable et contribue à la diminution d'émissions de gaz à effet de serre. Il nous appartient de réagir pour protéger l'environnement et laisser à nos enfants la terre fertile héritée de nos parents."

Pourquoi le bois-énergie ?

Le bois est une énergie renouvelable car le CO2 rejeté lors de sa combustion est naturellement absorbé par la croissance des arbres. Dans la Loire, la forêt représente 26% du territoire et sa surface augmente chaque année. Les ressources en bois sont nombreuses : sous-produits de l'industrie du bois, recyclage de palettes et exploitations forestières.

Qu'est-ce que le bois déchiqueté ?

Il s'agit de bois de faible valeur marchande, coupé en petits morceaux avec un broyeur. On parle alors de plaquettes. A Usson-en-Forez, le combustible est constitué d'écorces, de sciures et de plaquettes. Ce bois est dit " humide ", car il est directement livré par un camion benné après broyage, sans séchage intermédiaire.


Réseau de chaleur, un circuit de plus de 1400 mètres

Un réseau de chaleur de 1400 mètres (soit 2800mètres de tuyauterie) permet le chauffage de 16 bâtiments communaux (salle polyvalente, mairie, musée, maison de retraite, église…) et privés (maisons individuelles, entreprises…) ; soit plus de 10 000 m2 de surface à chauffer. Les tuyaux du réseau sont enterrés et pré-isolés pour limiter les pertes de chaleur. Cette énergie est distribuée dans les bâtiments par l'intermédiaire de sous-stations (échangeurs). Les systèmes d'émission existants (radiateurs) ont été conservés. L'exploitation de la chaufferie est assurée par le personnel communal et un prestataire extérieur (ci contre une partie du réseau)

Fonctionnement

L'alimentation est entièrement automatique : un système de racleur en fond de silo extrait le combustible. Celui-ci est repris par un tapis pour être conduit dans le foyer de la chaudière. La chaudière est régulée automatiquement en fonction des besoins de chaleur. Un appoint au fioul assure le complément en cas de très grand froid et lors des maintenances du système. De plus, un groupe électrogène a été mis en place en cas de coupure d'électricité pour permettre à la chaudière de fonctionner. Les cendres sont évacuées automatiquement et les fumées dépoussiérées avant de sortir par le conduit.

Les impacts environnementaux

La commune d'Usson-en-Forez substitue par le bois l'équivalent de 95 tonnes de pétrole et évite ainsi la production de 220 tonnes de gaz à effet de serre chaque année. Les émissions de suies et de poussières sont captées par un filtre mécanique (multicyclone).
Un projet exemplaire

Caractéristiques
  • Puissance : 800kW (chaudière au bois déchiqueté) Appoint : chaudière fioul 800kW (10% des besoins annuels)
  • Régulation : électrique en fonction des besoins de chaleur
  • Stockage : silo de 150 m3

 

Un projet réalisé :

Avec le soutien de :

Appui technique et information

Assistant à maître d’ouvrage : Girus
Réalisation : groupement d’entreprises
 

  • Hydraulique : Elyo CEM (mandataire)
  • Chaudière bois : Compte R
  • Maçonnerie : Chazelle
  • Architecte : Cigolotti

 

Associations culturelles Usson-en-forez

Associations culturelles Usson-en-forez

Restaurants Usson-en-forez